Musique II

J’ai besoin d’un exorcisme. Je suis totalement en amour en ce moment et je peux vous avouer que je le fais plusieurs fois par jour; je suis incapable d’arrêter d’écouter le groupe montréalais The Dears.

Rarement, pas plus de quelques fois par année, j’ai un groupe dans la tête et ça ne dure que quelques semaines d’habitude. J’ai même dépensé 40$ pour deux albums parce que je ne les trouvais pas en ligne… eh oui, c’est à ce point. En entendant que la folie se passe, je vais les voir le 6 juillet dans le cadre du Festival de Jazz, et bin.. c’est pas du Jazz, mais quand même ce sera excellent. Pour vous faire l’oreille voici quelques chansons excellentes. Deux  »excellents » dans le même paragraphe pour le prix d’un!

Hate and love; chanson qui me rempli de nostalgie. En écoutant les paroles, je ne peux m’empêcher de pensée à mes peines d’amour; http://www.youtube.com/watch?v=rw97GxEEre8 .

Money babies; super façon de parler de pauvreté sans faire chier et surtout sans passer pour snob; http://www.youtube.com/watch?v=58X68rQ4GJE&feature=related .

22 The death of all romance; bin oui, je m’identifie au petit ours…. http://www.youtube.com/watch?v=Ty41BuLsc1A&feature=related

Lost in the plot; http://www.youtube.com/watch?v=u0zRxxBKZ1A&feature=related

OK c’est assez. Mais sérieusement, j’aime devenir mélancolique avec ce groupe. Et je fais du lipsynch dans le métro, c’est beau à voir.

Whatever Works

whatever_works

Une chose que je ne dis pas souvent, c’est que j’ai plusieurs héros qui me façonne au quotidien. Ça peut surprendre un peu parce que j’affiche pas que je suis impressionnable, certains pourraient dire que je suis blasé. Un de ceux là, Larry David.

Avant que vous vous jetiez sur http://en.wikipedia.org/wiki/Larry_david , il suffit de dire qu’il est le co-créateur de Seinfeld et de Curb your enthusiasm, deux shows qui m’ont formé sur le plan humoristique. Il est le roi de l’humour qui se sert de la pitié des personnages pour faire rire et qui n’est pas drôle en soi, mais en humour  »situationnel » il devient génial. C’est probablement pourquoi je suis incapable de faire une blague, mais qu’avec une situation, j’ai déja faillit tuer quelqu’un qui à fait une crise d’asthme.

Ce post n’est qu’une publicité pour le film et je vais surement aller le voir plusieurs fois. La bande annonce devrait vous convaincre. http://www.apple.com/trailers/sony/whateverworks/

Angels and Demons

Je suis aller voir ce film, deux fois plutôt qu’une; avec deux personnes diférentes.  Et un seul commentaire me vient à l’esprit: J’ai déjà joué à ce jeux vidéo.

L’année est 1988, j’achète mon premier jeux vidéo, Final Fantasy ( »I » qu’il va s’appeller plus tard). J’ai 8 ans, je ne parle a peu près pas l’anglais; je ne comprends pas comment sauvegarder ma partie alors je laisse mon Nintendo allumé pendant des semaines. Le but du jeux est d’aider 4 enfants pas rapport à aller chercher les quatres crystaux (dans l’ordre la Terre, le Feu, l’Eau et l’Air) pour ouvrir la porte du tableau de la fin, situé à la croisée des quatres églises, et tuer le méchant.

L’histoire d’Anges et démons est que deux héros , Tom Hanks et la  »chick » européenne, deux personnages qui n’ont pas de lien avec le crime commis, doivent aller sauver la vie à quatre cardinaux qui ont été enlevés à la mort du pape. Pour se faire, ils devront passer par quatres églises ou sont cachés les cardinaux. Tom Hanks va trouver les réponses aux énigmes avec une facilité désarmante, comme si il avait lu le script. Il va trouver que la première église est l’église de la Terre et elle renferme les indices pour trouver la deuxième église, l’Église d’Air. Après avoir aussi trouver celle de Feu et d’Eau, il va enfin pouvoir combattre le méchant dans une cinquième église, situé à la croisée des quatres églises et sauver le monde.

J’ai hâte à la suite, parce que dans le 2e jeux, Tom Hanks va aller sur la lune dans un vaisseau en forme de baleine; c’est mon jeux favori.

Jigsaw falling into place

Pour apprécier ce post, il serait intéressant que vous ayez lu et écouté la chanson suivante de Radiohead  »Jigsaw falling into place. » 

http://www.youtube.com/watch?v=GoLJJRIWCLU

Brièvement, parfois je crois que quand je serai vieux, je vais voir ma vie comme une partie de Tetris. Jigsaw falling into place. Je crois que je subis l’influence majeure de l’émission de télévision How I met your mother. J’aime croire qu’avec le recul, je vais pouvoir placer les événements présents comme étant faisant partie d’un tout. J’entends déjà  mes amis athés me traiter de traître parce que je parle de destin ou d’un concept qui ressemble à ça. Non je parle de faire de la sémiologie à rebours. (OK, je pète de la broue avec mes concepts, c’est voir des signes partout tout le temps! Par exemple voir des animaux dans les nuages, des sens cachés dans les nombres, etc. ) 

Dans cette série, le personnage principal raconte comment il a rencontré la mère de ses enfants, à ses enfants. Et tout au long de l’émission, il prend les événements de sa vie et les relativise; les bons coups sont des événements qui lui permettent d’espérer, les mauvais sont des épreuves qui l’amènent au bonheur. Le cercle parfait de la pensée magique. 

On ne se mentira pas, je n’ai aucune raison de me plaindre. J’aimerais quand même ça soit me sentir aspiré dans un tourbillon qui m’amène à un futur génial. Comme la chanson, que les pièces de mon casse-tête se placent; 

Jigsaw Falling into Place
Just as you take my hand
Just as you write my number down
Just as the drinks arrive
Just as they play your favourite song
As your bad day disappears
No longer wound up like a spring
Before you’ve had too much
Come back in focus again  

The walls are bending shape
You got a cheshire cat grin
All blurring into one
This place is on a mission

Before the night owl
Before the animal noises
Closed circuit cameras
Before you comatose

Before you run away from me
Before you’re lost between the notes
The beat goes round and round
The beat goes round and round

I never really got there
I just pretended that I had
Words are blunt instruments
Words are sawn off shotguns

Come on and let it out
Come on and let it out
Come on and let it out
Come on and let it out

Before you run away from me
Before your lost between the notes
Just as you take the mic
Just as you dance, dance, dance

A Jigsaw falling into place
So there is nothing to explain
You eye each other as you pass
She looks back and you look back
Not just once
and not just twice
Wish away your nightmare
Wish away the nightmare
You got the light you can feel it on your back
[A light,] you can feel it on your back
Your jigsaw falling into place

Est-ce que c’est possble que ce soit aussi simple? Ça se peut bien. Je crois bien que oui. Mais il manque un élément dans cet équation, toutes ces barrières qu’on se met. Vous aurez compris qu’il y a ici un anecodte rempli de  »awesomeness » et de retenu dans les détails, et que le quote du post  »Voleur de quote » est la réaction de l’autre partie. Et voilà mon point; est-ce que ça mène quelque part, est-ce que ça fait partie d’un grand Plan;

 »A Jigsaw falling into place
So there is nothing to explain
You eye each other as you pass
She looks back and you look back
Not just once
and not just twice
Wish away your nightmare
Wish away the nightmare
You got the light you can feel it on your back
[A light,] you can feel it on your back
Your jigsaw falling into place »

Ça donne envie de croire.

Voleur de quote!

Je viens de voler cette quote.
why isn’t life more simple?. like no  »life rules », big thinking, just do what you feel like doin’!

c’est tout.