J’adore le fromage

J’ai une phase dans mes lectures en ce moment. J’ai beaucoup lu de science-fiction l’année dernière et l’année d’avant c’était surtout des livre sur l’humour en tant que sujet d’étude et non pas des recueils de blagues. En ce moment, ce sont les sciences et la pensée critique qui attire mon attention. Je viens de terminer Petit cours d’auto-défense intellectuel et je viens de commencer à lire Big Bang de Simon Singh.

Je lis un peu partout de mon bain, au boulot, dans le métro et parfois dans mon lit, ce qui me prive de quelques de heures de sommeil, souvent. Au travail, nous avons une salle commune pour partager nos pauses et des discussions qui malheureusement tournent toujours et reviennent toujours sur le travail. Lorsque je lisais mes livres d’histoire ou mes livres qui traitent de sujet geek, personne ne disait un mot et c’était dans le plus pur des calmes que je pouvais lire. Par contre, je constate que mes lectures agressent maintenant parce que j’ai beaucoup de réactions. Positives quand quelqu’un à déjà lu/entendu parler de mon livre, mais le plus souvent c’est hostile. Si vous croyez que j’exagère voici deux exemples. Quand je lisais le livre sur l’auto-défense intellectuel, j’ai eu le commentaire suivant:  »pourquoi tu lis ce livre qui ne sert qu’à chialer ». Bon, l’ironie n’a pas été capté par le commentateur, mais pendant la même période de dîner quelqu’un a demandé pourquoi je ne pouvais pas lire des livres normaux, comme tout le monde et que je lisais ça que pour me vanter. Ces personnes ne me connaissent que de vue et de réputation et il est vrai que, en fait probablement, que je n’ai pas le profil-type pour paraître plus intelligent qu’une poire alors que je m’habille encore comme un enfant de 4 ans et que je porte mes Converse, mais de là à être verbalement hostile, j’ai de la misère à y croire. Si j’avais été en train de lire Twilight par exemple, est-ce que on m’aurait traité de pauvre con qui ne connais rien à rien et qui véhicule une littérature pauvre. Je suis certain que non parce que ce livre ne fait pas peur. Le deuxième exemple est pire je crois et il mérite un nouveau paragraphe.

Big Bang est un livre sur l’histoire du big bang, comment nous en sommes venus par trouver ce modèle. J’en suis encore au premier quart et à date c’est vraiment génial. Mise en contexte, je parlais du film Avatar avec un collègue et lui disais que je ne croyais pas que Pandora pouvait être une planète et qu’au mieux c’était un satellite de la planète géante présente dans le paysage tout au long du film. C’est ce genre sujet qui est traité quand deux geeks se rassemblent. Je lui disais aussi que si c’était un satellite, il devait tourner beaucoup plus vite qu’il ne le faisait dans le film et que je croyais qu’à cause de la distance, ce satellite aurait été dévoré par la planète. Ce qu’il réfuta en disant que mes renseignements dataient beaucoup. J’étais rendu dans mon livre à la période ou le modèle astronomique avait un problème parce que l’orbite autour du soleil de la planète Uranus ne fonctionnait pas. À l’époque, début 20e siècle, nous n’avions que mercure, vénus, mars, jupiter, saturne et uranus de découvert et cet orbite remettait tout en question. Jusqu’au jour où quelqu’un détermina que c’était sûrement une autre planète qui faisait dévier son orbite et c’est comme ça que neptune fut découverte de façon mathématique avant d’être vu par télescope. Ce genre de truc me jette à terre et je le dis à ce collègue pour lui prouver qu’une planète avait une influence dans son voisinage. Sa réaction je ne m’en souviens pas par qu’elle a été éclipsée (sic) par une autre réaction. Un gars que je ne connais pas et que je n’avais jamais vu auparavant me dit presque textuellement: de quoi tu parles, as-tu lu ça dans un des tes livres d’astrologie, parce que c’est con comme idée. J’ai même pas réagi parce que je ne savais pas par où commencer.

Si il m’avait demandé où j’avais pris ma source, qu’il m’avait dit qu’il croyait cet autre chose, ça ne me dérange pas, au contraire, je dois m’exercer à débattre publiquement et je suis prêt en plus. Sa réaction était viscérale, j’avais touché quelque chose en lui pour qu’il réagisse ainsi. Le pire dans tout ça c’est que je m’en fiche complètement de sa réaction sinon qu’elle m’a permise de prendre une décision. Je vais tout garder pour moi, sauf si on me sollicite. Aussi, dans tout débat au travail qui risque de ne pas être neutre, je vais répondre que j’adore le fromage. Ça marche plutôt bien, ça énonce mon refus de participer et ils vont hésiter la prochaine fois à me parler. Je travaille assez fort sur mes connaissances que je n’ai pas de temps à perdre  avec quelqu’un qui sort tout droit du biodôme pour parler dans le vide d’un sujet qui n’est pas maîtrisé. Je ne demande pas à tout le monde de me foutre la paix, mais seulement de soit être en mesure de recevoir de l’information, échanger sur un sujet, ne pas être d’accord et d’avoir un argument de temps en temps ou soit être prêt à apprendre que j’adore le fromage.

/rant

Publicités

2 commentaires

  1. You go dude!!! Moi aussi j’aime le fromage, mais j’espère que tu vas continuer à m’entretenir de tes lectures et/ou de divers sujets vachement (blague de fromage) intéressants, parce que moi ça me plait bien! Mais j’ai aucun problème à ce qu’on le fasse ailleurs qu’au salon de détente du boulot où des oreilles indignes pourraient capter de l’information qui pourrait indigner leur propriétaire et engendrer des échauffourées indésirables… (wow, je crois que j’étais inspirée et moi-même outrée des exemples de réactions que tu décris…)

    J'aime

    • quand j ai lu ton titre j etais tres curieuse de lire ton article,en tant que fille dont la lecture se limite a cosmopolitain,magasine a potins et de mode,je ne me mele jamais de conversation qui me depasse,mais si un garcon qui s habille comme un enfant de 4 ans me dit qu il aime le fromage je vais lui demander qu elle sorte???et lui demander son numero de telephone,je suis pas sure que c est le genre de reaction que tu veux susciter…lol

      J'aime


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s