Vaccination.

Je suis vacciné.

Je suis vacciné contre la grippe. Raisons? Je me suis informé sur le sujet et d’après ce que j’ai lu, c’est la seule façcon de me protéger contre une maladie qui n’est pas plaisante. J’aime avoir des congés maladies, mais une vraie grippe, c’est pas vraiment plaisant. Je suis habituellement tellement malade que je ne peux pas manger de la crème de tomates avec grilled-cheese, donc le congé n’a pas sa raison d’être.

De plus, il n’y pas un médecin qui le déconseille et je suis d’avis que quelqu’un qui travaille 60 heures à guérir des gen s n’a aucune envie de me faire du mal. Aussi, il paraîtrait que la vaccination protège aussi les autres! Imaginez ça, plus il y a de gens protégés plus nous sommes protégés parce que le virus ne se promène pas aussi facilement. C’est appellé par les experts le principe de l’immunité de la meute (tradution très libre de herd imunity).

Mais surtout, je n’ai pas vraiment le choix avec ma soeur. Imaginez que j’arrive chez mes parents, ou elle vit en ce moment, et que je lui donne ma grippe alors qu’elle n’a pas vraiment de système immunitaire. Imaginez que je ne suis pas vacciné et que je lui donne ma grippe. Maintanant, imaginez que vous n’êtes pas vacciné, que vous attrappiez une grippe et que malgré le fait que je sois vacciné, je lui transmets votre grippe. C’est pour ça qu’il faut se protéger.

Je sais qu’il y a beaucoup de gens qui sont contre la vaccination. Ils font leur devoir j’imagine, proposent leur idées et parfois disent que d’autres traitements fonctionnent. Je ne sais pas par contre pourquoi il tente de convaincre les autres et de discriditer les gens qui sont pour la vaccination.

Seul conseil valable? Juste google-it 🙂

Javiera, part II.

Bon d’accord, j’avais plus long à dire.

Je crois que je viens de comprendre les gens qui ont perdu un membre de leur coprs. Semble-t-il que quelqu’un qui perd sa main la sent toujours comme si elle était là. Dans mon cas, je sens sa présence à mes cotés, sa tête sur ma poitrine, ma main sur la tienne. À la réalisation que je ne ressens plus sa chaleur, la réalité me rattrape. Plus jamais elle ne va m’attendre en terminant le travail. Plus jamais je vais la voir avoir un fou rire hystérique en regardant des photos de chats sur l’interweb. Plus jamais tellement de choses.

Moins de huit mois. C’est tout le temps que nous avons pris. Je sais maintenant que nous venons de manquer notre chance. Dans cette vie, nous n’avions qu’une occasion que ça fonctionne, qu’une occasion d’être ensemble. Ça donne envie de croire à la réincarnation tout ça.

Le pire dans tout ça c’est que nous étions un meilleur couple quand elle était avec son ex. Pas que nous en étions un, mais dans l’attitude, les activités, en fait tout, nous formions un duo extraordinaire. Elle était en couple avec un autre, mais je sentais qu’elle était à moi. C’est con non? Je savais qu’elle n’était qu’une amie, mais c’était parfait. Que c’est-il passé? C’est ma faute? Sa faute? Je sais pas, et je ne veux pas savoir c’est plus important.

C’est assez pour ce soir. Mon divan m’attend pour dormir.

Javiera.

Vous savez ce que j’ai perdu mercredi? Javiera. C’est probablement tout ce qu’il y a à dire la-dessus.