Le potager de la colère.

Ce matin je me lève en ouvrant twitter pour lire les nouvelles. La première nouvelle a vraiment testé mon humanisme. Le couple de Drummondville peut garder son potager. Donc ça y est, on a officiellement plus de bataille à faire? Le pire est je ne suis pas certain de ce qui est pire.
La ville voulait du gazon, la famille exagère clairement le concept de jardin sur le terrain avant de leur maison. Il y a un pétition de 35 000 signatures dans une ville de 71 000 habitants. Tout ça avant que j’ai pris mon café.

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s