Choix.

L’histoire à fait rage il y a quelques semaines et est beaucoup plus compliqué que le résumé que je vais faire. Une pâtisserie a refusé de faire un gâteau pour un mariage gai. Il y a eu beaucoup d’articles là-dessus mais je pense que mon avis est un peu plus nuancé.

 

France Gay Marriage Fair

 

Je pense que la pâtisserie devrait avoir le droit de refuser le patronage de qui elle veut. Gros. Gais. Violents… Peu importe, c’est du commerce de détail c’est pas nécessaire. Le fait que le couple-propriétaire le fasse pour des raisons religieuses est pas important ici, il devrait avoir le droit de le faire.

Je veux par contre le savoir. « Ce commerce ne sert pas X, Y Z ». Un petit écriteau, un logo. Question que je fasse un choix éclairé.

Il y a un petit libertarien qui sommeille en moi. Je pense qu’on peut régler ces débats non pas avec des lois, des règlements qui limitent mais avec notre argent.

 

Pour les curieux, voici une des versions de la nouvelle: http://www.theatlantic.com/politics/archive/2014/02/should-christian-bakers-be-allowed-to-refuse-wedding-cakes-to-gays/284061/

Publicités

Même si c’était un choix!

En ayant de plus en plus d’amis des États-Unis je reçoit beaucoup de nouvelles, de liens dans les media sociaux sur la politique et les moeurs américaines. La plupart d’entre-eux sont athés et humanistes et toutes ces belles choses donc la religion et l’homohobie sont souvent au rendez-vous.
L’affaire Chick-fil-A, le marriage, les droits et les parades. Dans presque tous les cas, les gens contre citent des sources comme la bible qui, soit dit en passant, le Nouveau Testament ne traite même pas de ce sujet. Les gens pour, souvent des gens qui vivent ces situations, sont pour pourls bonnes raisons. C’est leur réalité, leur quotidien, c’est leur vie. C’est tout ce qu’ils veulent, avoir les mêmes droits que les autres. Ils disent souvent qu’ils sont nés de cette façon, que ce n’est pas un choix.
Même si c’était un choix? Mettons que Jean décide qu’il aime Serge. C’est quoi le problème? A ce que je sache on a jamais vérifié si les gens qui se marient s’aiment. On a jamais vérifié les motifs, les raisons d’un mariage. Pourquoi on commencerait maintenant?
En philosophie sceptique ça s’appelle « changer la cible ». À toutes les fois que les gais atteingnent un but, finalement, ce n’était qu’une étape avant d’arriver à un but qui ne vient jamais.